Scolaires Groupes particuliers  

La châtaigneraie en  chiffres 

Galerie  photos Les quatre Saisons La page des Castaneïculteurs

Les liens du castanéiculteur

 
LES QUATRE SAISONS AUX CHÂTAIGNIERS

 

 
         
HIVERS PRINTEMPS ETE AUTOMNE  
         

MON CALENDRIER DES TRAVAUX POUR UNE CHÂTAIGNERAIE TRADITIONNELLE EN PROVENCE

     

JANVIER

      Travail sur les  arbres, élimination des chancres par curage (voir les photos),  élagage des arbres, sévère pour les arbres fortement atteint ou plus léger par la coupe des branches mortes pour les autres.     

      Taille de formation des jeunes arbres et des greffes. Elimination des branches mortes tombées au sol.  Je commence déjà à regarder les rejets  que je vais greffer et j'élimine le surplus.

     Débroussaillage des parties de la châtaigneraie non encore remis en production (voir photos), et dans ces nouveaux espaces je coupe  les châtaigniers sauvages en prévoyant le futur aménagement et où seront les futures greffes. Coupe des châtaigniers sauvages pour faire du bois d'œuvre à la lune descendante et du bois de chauffage pour l'année suivante. page actualités hivers avec  photos

FEVRIER     Idem mois de janvier, élimination des rejets en prévision des greffes et des rejets autour des autres arbres en place. Entretien des abords de la châtaigneraie à fruit, je n'hésite pas  à laisser un espace ouvert  entre la châtaigneraie et la forêt avoisinante, la lumière et l'eau de plus en plus rare doivent aller en priorité au verger. Le risque d'incendie est limité aussi par l'entretien régulier de cet espace. page actualités hivers avec  photos
MARS       Fin des travaux d'hivers et début du greffage aux alentour du 15 mars en fonction de la montée de sève. Greffage en fente et en couronne pour les diamètres de 5 à 15cm. ( Pour plus de renseignements vous pouvez venir me voir pendant le greffage, au plus nous serons à greffer au plus il  y aura de belles châtaigneraies pour nos enfants...) voir la page sur le  greffage et la page actus printemps
   
AVRIL       Suite du greffage jusqu'à la mi-avril, entretien des greffes toutes les semaines, enlèvement des liens qui maintiennent les greffons des greffes en couronne, pour les greffes de mars et qui ont bien démarrées,  élimination des gourmands, badigeonnage des points de greffe avec un mastic contenant un fongicide résistant à la chaleur et la pluie. Retiré les greffons qui n'ont pas pris et nettoyer la plaie. voir la page sur le  greffage et la page actus printemps
   
MAI      Rabattre les greffons pour éviter la casse par le vent et surtout consolider le point de greffe rapidement. Traitement des chancres sur les greffes et jeunes arbres avec une souche hypovirulente (Laboratoire biotron).
   
JUIN      Entretien des greffes comme au mois de mai, et effectuer une taille de formation avec des outils désinfectés et protection des plaies de taille.

    Dés l'arrivée de la chaleur et la fin de la pousse de l'herbe il faut faucher celle-ci qui a poussée après les pluies de printemps.

   Pose des ruches à la mi- juin, la présence des abeilles est indispensable pour la pollinisation, alors autant améliorer leur présence en disposant des ruches à proximité.

   
JUILLET Travaux d'entretien sur les greffes, tailles...
   
AOÛT Travaux d'entretien sur les greffes, tailles.
   
SEPTEMBRE Préparation de la récolte par la coupe des mauvaises herbes et des fougères, la coupe doit être très rase pour éviter que les châtaignes restent sur un gazon d'herbe et donc dans l'humidité les jours de rosée. Chute des premières châtaignes vers le 25 septembre, elles sont rapidement dégustées par les sangliers qui souvent mangent les bogues avant même leur tombée au sol.
   
OCTOBRE Récolte, les premières sont souvent les fruits issus des greffes et sont d'un gros calibre, malgré la sécheresse de ces dernières années, les arbres sont vigoureux et font des pousses de plus d'un mètre par an!!
   
NOVEMBRE Fin de récolte
   
DECEMBRE Début des travaux d'hivers détaillé au mois de janvier.
     
Les feuilles et les bogues ne sont pas incinérées mais, participent à la régénération du sol par leur décomposition rapide aidée par les deux à trois broyages des mauvaises herbes. Je ne mets pas d'engrais ni produits chimiques mais, j'essaie d'optimiser la lutte prophylactique contre les parasites en changeant nos techniques de travail, pour les carpocapses et les balanins  je récolte toutes les châtaignes tous les jours et j'élimine les véreuses, donc moins il y a moins de parasites qui ont le temps de rentrer dans le sol  donc moins de prolifération. Le châtaignier  à fruit doit être privilégié absolument comme l'est un verger de pêcher où un carré de vigne où l'on ne tolère aucune concurrence, pour le verger de châtaignier  toute la lumière et le peu d'eau de pluie que nous avons ces derniers temps doivent y être réservé, ce qui veut dire qu'il ne faut pas hésiter à abattre tous les arbres non productif et les arbres gênants, chênes y compris et faire de la place pour leur développement..
 
(imprimer la page).  revenir à la page précédente    demande de renseignements
retour accueil galerie  photos