collobrieres_ Vue_panoramique_de_Collobrières_Jartoux laurent

Quelques souvenirs

 

 

Quatres articles parus dans un même numéro du journal En Pays Varois qui présente une partie de mes mandats...5 decembre 2002

Membre du conseil d'administration de la FN SAFER en congre à Toulon apres avoir animé une reunion me voici a la tribune du palais neptune pour une table ronde animée par le journaliste de france 2 phillipe Lefait.

 

 

En tant que Président des Jeunes agriculteurs du Var

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remise des prix du concours des vins du conseil général

 

Comme président des Jeunes agriculteurs du canton

 

Election à la présidence" des Jeunes agriculteurs du Var" 2002

Intervention à l'ag de la fédération des caves coopératives dont je suis membre du conseil en tant que Président des jeunes vignerons coopérateurs du var (2003)

2002 Elu national au jeunes agriculteurs au congre de périgueux

LUCAS G - La 
goulotte universelle!
SOMMAIRE | N° 574 | Juillet/Août 2002 Site réalisé et hébergé par Web-agri
2
Contact   Accueil   Archives   Recherche

Sommaire


Le nouveau
bureau du CNJA

Président

Jérôme Despey

Secrétaire général
Michel Lacoste

Vice-présidents
Olivier Fraisse
Michel Joly
Christophe Maginot
François Vanier

Secrétaires généraux adjoints
Bernard Layre
Jean-Michel Leroy
Philippe Meurs
Xavier Sublet

Trésorier
Jean-François Laumain

Trésorier adjoint
Thierry Uhlmann

Membres du bureau
Franck Bonneval
Pierre Fabre
Pascal Nizan

 

 

Le conseil d’administration

Hervé Beaumont
Landes

Christophe beautrais Maine-et-Loire

Franck Bonneval
Lot

Jérôme Bossard
Vendée

Nicolas Boudon

Gard

Nadine Brunet
Creuse

Patrice Chomarat
Loire

Bertrand Colleu
Ille-et-Vilaine

Jérôme Despey
Hérault

Eric Dion
Vienne

Pierre Fabre
Aude

Chloé Fayn
Drôme

Yannick Fialip
Haute-Loire

Olivier Fraisse
Ardèche

François Franceschi
Haute-Corse

Gaël Grosmaire
Aube

Laurent Jartoux
Var

Michel Joly
Saône-et-Loire

Michel Lacoste
Cantal

William Langin
Calvados

Jean-François Laumain
Ain

Bernard Layre
Pyrénées- Atlantiques

Bruno Ledru
Seine-Maritime

Jean-Michel Leroy
Manche

Sébastien Loriette
Ardennes

Didier Louvel
Indre-et-Loire

Christophe Maginot
Meuse

Sylvain Marmier

Doubs

François Méry
Charente

Philippe Meurs
Aisne

Pascal Minard
Côtes-d'Armor

Pascal Nizan

Morbihan

Anne Peenaert

Haut-Rhin

Antoine Peenaert

Pas-de-Calais

Nicolas Petitjean
Meurthe-et- Moselle

Emmanuel Rabaud
Haute-Vienne

Stéphane Saurel

Vaucluse

Xavier Sublet
Côte-d'Or

Thierry Uhlmann
Bas-Rhin

François Vanier
Eure-et-Loir

William Villeneuve

Gers

 



L’événement

36e congrès des JA à Périgueux

Le pedigree du nouveau bureau

1 Jérôme Despey
33 ans, marié, deux enfants, président

Viticulteur héraultais (20 hectares de vigne, 10 de blé dur), Jérôme Despey est, avant même son accession au poste de président des Jeunes agriculteurs, considéré comme LE spécialiste de la viticulture dans le syndicalisme agricole. C’est sur la commune de Saint-Geniès-des-Mourgues qu’il s’est installé en 1986, reprenant l’exploitation des grands-parents. Il a gravi tous les échelons chez les JA, jusqu’au bureau dès 1996. La formation, le financement syndical agricole et bien sûr la viticulture ont été les dossiers qu’il a le plus suivis jusqu’alors. Veni, vidi… Viti !

Haut

2 Michel Lacoste
32 ans, marié, secrétaire général

Michel Lacoste ne défend pas seulement les prix rémunérateurs, il s’occupe aussi… Des Salers ! 90 bovins viandes paissent sur son exploitation du Cantal (190 hectares regroupant quatre familles, ses deux jumeaux et leurs épouses, ses parents et lui-même), où les vaches laitières fournissent 330 000 litres de lait par an. Adhérent chez les JA depuis 1994, il s’est investi tant dans le bureau national qu’à la présidence de son département. C’est ainsi qu’il a beaucoup travaillé sur l’un des secteurs clés du syndicalisme jeune : l’installation. Il prône également la reconnaissance de la valeur ajoutée et des démarches de qualité.

Haut

3 Olivier Fraisse
34 ans, marié, deux enfants, vice-président

Si le siège de la ferme d’Olivier Fraisse, installé en EARL avec son épouse, est situé en Ardèche à Saint-Jean-du-Muzols, son exploitation (abricots, cerises, pêches, nectarines, et vin) est à cheval sur deux départements. Il produit deux AOC. Après sept ans d’engagement départemental et régional, Olivier Fraisse est devenu administrateur en 2000. Il est aujourd’hui le spécialiste des JA pour les fruits.

Haut

4 Michel Joly
34 ans, marié, trois enfants, vice-président

Eleveur bovins, Michel Joly est installé en individuel avec 70 vaches allaitantes de race charolaise en 1992, puis, depuis 1993, en Gaec à trois, avec un cheptel de 135 têtes, à Monthelon en Saône-et-Loire. Engagé dans le syndicalisme dès 1993, il occupe des fonctions responsables tant au département qu’à la région Bourgogne, qu’il préside en 1997. Il s’implique également dans les dossiers des services de remplacement et à Groupama. Membre du bureau en 2000, Michel Joly poursuit son ascension syndicale avec l’âme d’un bâtisseur de filières économiques.

Haut

5 Christophe Maginot
30 ans, marié, deux enfants, vice-président

Depuis Lisle-en-Barrois (Meuse), Christophe Maginot exploite, avec son épouse, 70 hectares, avec 35 vaches laitières, mais aussi 550 poulets fermiers et l’accueil à la ferme. Rapidement devenu président de CDJA pour ses prises de position sur l’installation, il accède au niveau national en 1998 et occupe le poste de secrétaire général adjoint en 2000. Aujourd’hui, sa vocation être d’être présent sur tous les dossiers, pour mieux défendre la « maison jeunes ».

Haut

6 François Vanier
33 ans, célibataire, vice-président

A 15 kilomètres de Châteaudun, dans la Beauce dunoise, s’étendent les 125 hectares de céréales et oléoprotéagineux de François Vanier, installé en EARL avec sa mère depuis 1996. A l’avenir, il pense à se diversifier en foie gras et truffe, pour faire face à une éventuelle poursuite de la baisse des cours. Investi dans l’action syndicale, il a été deux ans président de la région Centre avant de rejoindre, à Périgueux, le national. Son engagement est celui de la conviction pour les idées défendues par les JA.

Haut

7 Bernard Layre
29 ans, célibataire, secrétaire général adjoint

Jérôme Despey l’appelle « notre monsieur Monde » depuis qu’il a été promu président du comité Jeunes de la Fipa (Fédération internationale des producteurs agricoles). Bernard Layre, installé dans les Pyrénées-Atlantiques depuis 1992 sur l’exploitation familiale, cultive des semences de maïs, des haricots verts, des petits pois, du maïs de consommation et des kiwis sur 45 hectares. Responsable cantonal puis départemental, il devient administrateur national en 2000. Pendant les deux dernières années, il a suivi particulièrement le volet transmission du dossier installation. Désormais engagé avec la Fipa, il va préparer activement le congrès mondial des jeunes agriculteurs, en juin 2003, au Carrousel du Louvre.

Haut

8 Jean-Michel Leroy
30 ans, marié, deux enfants, secrétaire général adjoint

L’activité de Jean-Michel Leroy, installé en individuel depuis 1996 à Montpichon dans la Manche, est essentiellement concentrée sur le lait, avec 80 vaches laitières et 170 veaux élevés uniquement au lait doux, plus 40 taurillons par an. S’il fut de suite adhérent cantonal, il ne s’est vraiment investi dans le syndicalisme avec les JA qu’à partir de 2000. Devenu depuis président départemental, il prend visiblement goût à l’engagement syndical.

Haut

9 Philippe Meurs
30 ans, célibataire, secrétaire général adjoint

Sur les 280 hectares de Gaec à trois à Oulhy-le-Château, dans l’Aisne, Philippe Meurs s’occupe principalement de l’élevage des 85 mères allaitantes et de l’engraissement des jeunes bovins et des génisses. Les productions végétales sont gérées par son oncle, la comptabilité et l’administration par sa tante. Toutes les productions sont destinées aux coopératives, un dossier que suit de fait Philippe Meurs. Il est l’un des trois rapporteurs 2002, et son avenir semble s’orienter vers des responsabilités tant dans les domaines de l’élevage, de l’organisation de manifestations, que d’outils de communication.

Haut

10 Xavier Sublet
31 ans, marié, deux enfants, secrétaire général adjoint

Les 90 hectares de Xavier Sublet, à Noiron en Côte- d’Or, donnent du blé, du colza, des pois, du soja de pays et, puisque l’on est près de Dijon, de la moutarde. Installé en EARL sur la ferme familiale depuis 1994, il dynamise son entreprise tant par du camping à la ferme que par des services à l’extérieur, avec un matériel qui lui permet de moissonner chez les agriculteurs des alentours. Syndicalement, il a travaillé sur le rapport d’orientation d’Annecy-le-Vieux en 2001, et s’est engagé sur le volet communication du dossier de l’installation.

Haut

11 Jean-François Laumain
34 ans, marié, trois enfants, trésorier

Installé en individuel en 1989 puis en Gaec avec son frère en 1996, Jean-François Laumain élève 60 vaches laitières et exploite 70 hectares de céréales, à Saint-Trivier-sur-Moignans, dans l’Ain. Il s’est engagé dans le syndicalisme dès l’âge de 24 ans. Il a d’abord gravi les échelons départemental puis régional. Au bureau national en 1998, il est rapporteur en 1999 pour le congrès de Lamoura dans le Jura, puis trésorier adjoint en 2000.

Haut

12 Thierry Uhlmann
33 ans, célibataire, trésorier adjoint

Installé en Gaec avec sa mère et son frère depuis 1992, Thierry Uhlmann élève, à Niederbronn-les-Bains (Bas-Rhin), 36 prim’holstein et 4 montbéliardes. Président syndical de son canton en 1993, il devient rapidement secrétaire général du département. Il s’investit sur l’installation, mais pas seulement, montrant sa polyvalence. Rapporteur à Périgueux, il franchit un nouveau cap en intégrant le bureau.

Haut

13 Franck Bonneval
29 ans, marié, deux enfants, membre du bureau

A Lazillac dans le Lot, les 200 chèvres laitières voient leur transformation laitière estampillée de l’AOC Rocamadour. Les canards prêts à gaver partent en coopérative, et 5 hectares de céréales complètent un ensemble de 70 hectares. Franck Bonneval, installé hors cadre familial, s’est déjà impliqué dans les dossiers caprins, et suit de près tout ce qui touche à la communication. Il milite pour que le marché caprin continue à échapper au système des aides.

Haut

14 Pierre Fabre
34 ans, marié, un enfant, membre du bureau

A Ribaute dans l’Aude, l’appellation Corbières fait la fierté de ce viticulteur. Installé sur deux sites, le premier, en cave particulière, le second en coopérative, Pierre Fabre produit du vin de pays, de table et, bien sûr, l’AOC Corbières, sur 75 hectares. Sur un plan syndical, il suit de près les dossiers de la viticulture, mais aussi de la fiscalité et du social, ou encore des structures. Il est aussi très intéressé par la communication et ne demande qu’à s’investir dans l’organisation d’une grande manifestation.

Haut

15 Pascal Nizan
33 ans, vit maritalement, un enfant, membre du bureau

Sur la commune de Lanouée, près de Josselin dans le Morbihan, Pascal Nizan, installé en Gaec avec sa sœur et son beau-frère, produit 400 000 litres de lait par an, les légumes industriels et des céréales. Engagé sur le dossier laitier dans le département, il participe à différentes commissions à la FNPL. Il est pour le maintien de la maîtrise et surtout de l’OCM qui, seuls, selon lui, assurent de conserver des prix rémunérateurs.

Haut

 

 

 

 

 


         

Nomination à la commission technique spécialisée du Conseil supérieur d'orientation et de coordination de l'économie agricole et alimentaire

au ministère de l'agriculture

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000795450&dateTexte=?commission+au+ministere+de+l'agriculture=

 

Membre du conseil d'administration de la caisse centrale de groupama au titre des jeunes agriculteurs