collobrieres_ Vue_panoramique_de_Collobrières_Jartoux laurent

CHATAIGNERAIE GODISSARD

 A la rencontre d'une passion, visite d'une exploitation agricole

 

LA CHATAIGNERAIE EN FRANCE ET DANS LE MONDE   (chiffres Henri Breisch  ctifl journée professionnelle 2005)et

                          

Pays PRODUCTION en tonnes
Chine▲en hausse (chiffre 1993) 100 000 t
Corée du nord (chiffre 93) 8 000t
Corée du sud(chiffre 1993) 80 000t
Japon(chiffre 1993) 35 000t
Turquie 60 à 80 000  t
Italie 50 à 70 000 t
Espagne▼en baisse 15 à 25 000 t
Portugal 20 à 28 000 t
Fédération de Russie 16 000 t
Grèce ▼en baisse 10 000 t
France▼ 8 500 t
Albanie 8 000 t
Hongrie-Roumanie-Bulgarie 2 500 t
Ex-Yougoslavie 2 000 t
Nouvelle-Zélande▲en hausse 1 500 t
Australie▲ 1 000 t
Chili ▲ 500 t
Usa - Canada 500 t

 

LES CHIFFRES CLES DE NOTRE PAYS    (chiffres Henri Breisch ctifl journée professionnelle 2005)

 

 

Production 2004 (estimation) 8 500 t
Export en 2004 (2.21€/kg) 3 300 t
Importation en 2004 (0.86€/kg) 15 600 t
Déficit 2004 12 300 t
Consommation estimée 20 000 t

Les zones de production, les massifs anciens et les terres acides

Sud-est     5 700 t Sud-ouest 2 600 t

Ardèche     4 200 t

Corrèze   3 300 t
Corse   600 t   Dordogne   750 t
Lozère 300 t Lot   300 t
Gard  250 t Aveyron  200 t
Var 150 t Lot et Garonne  100 t
Hérault  120 t Charentes et Hte Vienne 150 t
Autres 200 t

Les principales variétés

Variétés traditionnelles

(Castanea sativa)

Hybrides
Comballe 2 500 t Marigoule 800 t
Bourrue 1 000 t Bouche de Bétizac 200 t
Montagne 500 t Bournette 50 t
Bouche Rouge 500 t Précoce Migoule 20 t
Groupe Sardonne 300 t Marsol 20 t
Précoce des Vans 200 t    
Autres 2 400 t

Négoce privé : 77% de la production nationale

en 2003. 15 à 20 négociants significatifs en Ardèche, Cévennes, Périgord, Limousin.

Organisations de Producteurs : 23 %

  soit 2000 t en 2003 :

- 6 Organisations de Producteurs en Grand Sud Ouest (347 t) : 530 producteurs : La Périgourdine (Les Bitarelles), Périlot, CAPEL…

  - 7 Opération de Producteurs en Bassin de production Rhône Méditerranée (1664 t) : Coopeyrieux, Vivacoop, SICA du Caroux…

Les débouchés des industries françaises

Conserverie à partir d’importations  en frais ou épluché-surgelé

Confiturerie à partir de la production française de petits calibres (sous-valorisés)

  Andros, Boin, Barbier-Dauphin, Minerve, Delvert, Bergerac Bio, Corrèze Conserve, Faugier, Sabaton, Ponthier, Inovfruits

Confiserie à partir de marrons épluchés et surgelés en Italie

  Pelors et Julien, Faugier, Facor, Sabaton

 

LA CHATAIGNERAIE EN PROVENCE

 

Département Superficie exploitées  Superficies totales
Var 960ha 3000 ha
Alpes de htes. Prov. 280ha 2750 ha
Alpes Maritimes 100ha   600 ha

 

 

LA CHATAIGNERAIE DU MASSIF DES MAURES       (Source étude du Gdcv 1998)

   

La châtaigneraie du Var est principalement concentrée dans le massif des maures, sur cinq communes, Collobrières, La Garde Freinet, Gonfaron, les Mayons et Pignans. On trouve aussi des châtaigniers dans le massif de l'Estérel, au Cannet des Maures, à Camps la source, La môle, Bormes, Vidauban, Pierrefeu, Rocbaron, quelques arbres à Nans les pins, Cuers etc.(surfaces pour ces communes estimée a 150 ha).

 

Le châtaignier ne prospère que sur des sols acides, pour les maures le sol est schisteux

  COLLOBRIERES LA GARDE FREINET GONFARON PIGNANS LES MAYONS TOTAL
Superficie Communale 11 268 ha 7 664 ha 4 138 ha 3 486 ha 2 886 ha 29 442 ha
Superficie Forestière 9 325 ha 5 670 ha 1 200 ha(Maures) 1 500 ha (Maures) 2 351 ha 20 046 ha (68%)
Surface Châtaigneraie fruitière 780 ha 487 ha 190 ha 205 ha 307 ha 1 969 ha
Châtaigneraies entretenues 270 ha (37%) 110 ha (18%) 70 ha (35%) 40 ha (13%) 140 ha (40%) 630 ha (27%)
La châtaigneraie ne couvre que 10% du massif forestier, les superficie n'ont pas régressées depuis 1950 malgré les maladies mais l'impact du chancre à affecté  la production qui à chutée de 4000 tonnes à 150 à 200 t environ.
Châtaigneraies privées 682 ha 377 ha 187 ha 195 ha 2291 ha 1 732 ha
Châtaigneraies détenues par des personnes morales 98 ha (dont gestion onf 71ha) 110 ha 3 ha 10 ha 16 ha 237 ha
Quantités récoltées 80 tonnes 20 tonnes 15 tonnes 15 tonnes 40 tonnes de 170 à 200 t
Rendement à l'hectare varie de 250 a 900 kg, selon la pluviométrie ce  rendement exceptionnel dans châtaigneraies   humide et arbres entretenus, moyenne 350kg/ha
88 % de la châtaigneraie appartient a des propriétaires privés avec une superficie moyenne de 1.8 ha;

 

Les principales variétés des Maures

(source châtaignes et châtaigniers en Provence M. zaragoza ed. ccdp1988)
Le Marron du Var Appelé aussi Marrouge, Marron du Luc et de Collobrières. Les fruits ont une grosseur au-dessus de la moyenne (60 au kg) sa chair est fine et sucrée, ces marrons de haute qualité. récolte fin octobre
La Sardonne Elle est très proche de la précédente et sa forme diffère sensiblement ainsi que le nombre de fruits dans par bogue. récolte fin octobre
L'Impériale c'est une variété rustique, moins exigeante que le marron du Var en ce qui concerne l'humidité et la profondeur du sol. Elle donne de très gros fruits; récolte fin octobre
La Batarde Bastarde, bastardo. Cette variété tardive a de faible exigences quant au sol et donne de gros fruits, quelquefois farineux. récolte oct.  novembre
La Miquelin On l'appelle aussi st Michel; Les fruits de petite taille ont une couleur rousse, ils sont très bonnes qualité. récolte fin septembre.
La Pignansie Variété peu répandue aux fruits pointus de couleur foncée et assez sucrés. Le mistral ne lui fait pas peur. récolte début octobre
La Beltassie Les arbres donnant cette variété présentent leurs tronc  un renflement sur lequel se développe de nombreux gourmands, ils exigent un élagage particulier. Les fruits s'apparentent aux marrons du var, gros mais peu nombreux. récolte fin octobre

 

 

 
(imprimer la page).  revenir à la page précédente    demande de renseignements
retour accueil galerie  photos